Actualités


  • Accueil
  • Actualités
  • Témoignage Julietta : « L’importance de l’observation » dans la lutte contre le botrytis

Catégorie : Nouvelles corporate

Témoignage Julietta : « L’importance de l’observation » dans la lutte contre le botrytis

Marc Pineau, chef de culture des Serres de Goulaine, témoigne de l’efficacité de la solution de biocontrôle Julietta, utilisée depuis 2018 sur tomates dans la lutte préventive contre le botrytis.

Quelle est aujourd’hui votre méthode culturale ?

Depuis 10 ans, nous n’utilisions quasiment plus de produits de synthèse au sein de l’exploitation, nous avons commencé à raisonner différemment. Depuis le lancement de la démarche « Zéro résidu de pesticides » il y a 3 ans, nous adhérons à cette démarche et nous avons petit à petit intégré le biocontrôle dans notre méthode culturale.

Les changements dans la pratique se font pas à pas, en appliquant ces changements dans une serre, puis une autre, puis une autre.

Comment le biocontrôle a-t-il impacté vos pratiques ?

Nous n’avons pas les mêmes raisonnements pour les applications de produits entre les produits chimiques, avec une action curative, et les produits de biocontrôle, en préventif. Les produits de biocontrôle demandent une anticipation et nous repérons les phases de risque. Des paramètres ont été observés, d’années en années, et nous avons réussi à fixer nos propres valeurs et à acquérir une observation beaucoup plus fine des signes avant-coureurs.

Comment avez-vous rencontré Julietta et comment avez-vous travaillé avec Agrauxine ?

En 2018, nous avions pu, via le réseau Dephy-Serres, expérimenter Julietta avant son homologation. En lien avec le Comité Départemental de Développement Maraîcher, Agrauxine a mis en place un protocole d’application, avec des relevés sur place et des échantillonnages via des boîtes de pétri, afin de mesurer l’efficacité du produit.

A partir des chiffres fournis par Agrauxine, nous avons pu voir que la levure se développait très vite sur plaies, avant l’apparition du botrytis. Et nous avons constaté une réelle efficacité contre le botrytis. Quand le produit a été homologué, nous avons donc continué à fonctionner avec ce produit sur nos tomates.

Quels conseils donneriez-vous pour appliquer au mieux Julietta ?

Le produit est très simple dans sa préparation et dans son utilisation, il faut simplement prévoir plusieurs passages pour appliquer le produit au moment opportun.

L’observation est donc primordiale. Nous faisons des passages réguliers avec notre personnel pour observer les premiers départs, ce qui implique de le former. Au printemps, les phases de risque de développement du botrytis sont importantes, mais également à partir du 15 août, jusqu’en septembre-octobre, où la vigilance doit être accrue.

Plus d’informations sur Julietta : https://www.julietta.fr/cultures/tomates/

Element

Contactez-nous


Besoin d’une précision sur nos produits ou simplement de démarrer une conversation ?
Remplissez notre formulaire de contact, nous serons ravis de revenir vers vous.